03 juin 2018

Tome 8 : Chapitre 8

Chapitre 8            Erwan se gara sur une place de parking réservé aux visiteurs. Alors qu’il sortait ces fils de la voiture, Michio laissa échapper en croisant un taxi.            — On dirait Harumi.             Shin se tourna rapidement vers le taxi qui tournait vers la gauche. Il plissa les yeux. La silhouette à l’arrière du véhicule lui rappelait également la femme... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 17:23:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 juin 2018

Tomes 8 : Chapitre 9

Chapitre 9            Le printemps venait d’arriver. L’odeur des fleurs s’infiltrait petit à petit à l’intérieur de la vieille maison délabrée. En ce jour du vingt mars, Rafael fêtait ses dix ans. Mais avoir un an de plus, cela ne l’empêchera pas de subir les coups de son père comme à l’accoutumée.             Les seules fois où il avait enfin la tranquillité étaient quand son père parvenait à trouver du travail. Celui-ci... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 21:25:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 juin 2018

Tome 8 : Chapitre 10

  Chapitre 10     Il faisait sombre dans la camionnette. Nael se frotta le bras qui s’était cogné contre un siège en métal. Le véhicule roulait à vive allure. Le garçon se faisait balancer dans tous les sens. Il parvient tout de même à mieux s’installer. Michio se trouvait à ses côtés un peu sonnés.    Nael tenta d’observer autour de lui. Les kidnappeurs ne faisaient plus cas d’eux pour le moment. Pour eux, ce n’était que des enfants de dix ans. Il n’y avait aucun risque à avoir d’eux. Pourtant,... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 19:59:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 juin 2018

Tome 8 : Chapitre 11

  Chapitre 11     Un infirmier lui avait amené du linge afin qu’Erwan puisse se changer. Il eut aussi la possibilité de prendre une douche afin de se réchauffer. Ensuite, il patienta assis sur un siège dans le hall d’entrée. Les enfants avaient été pris en charge afin de subir quelques examens afin de s’assurer que tout allait bien.    Le plus préoccupant était Michio. Il avait reçu beaucoup de coups violents. Il y avait également le coup à la tête dû à sa chute dans l’eau. Les coudes sur les... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 16:54:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juin 2018

Tome 8 : Chapitre 12

  Chapitre 12            Pourquoi n’arrivait-il jamais à dire non à son grand-père ? Michio étira son corps mince aux muscles fins. Il soupira avec bruit. Carlin avait une exposition dans quelques jours. Il prétendait n’avoir personne sous la main pour l’aider à poser ses tableaux.            Nael se trouvait dans la pièce arrière à obéir aux ordres directs de son papy. Michio grimaça. Papy Carlin adorait donner... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 14:59:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2018

Tome 8 : Chapitre 13

    La nuit commençait à tomber, un groupe de jeunes de quinze à vingt ans environ se dirigèrent vers le parc à la limite de la ville. Il s’y rendait presque tous les week-ends. Les flics ne passaient jamais dans le coin. De toute façon, la plupart étaient corruptibles. Ce n’était vraiment pas un endroit où il faisait beau d’y vivre.           Comme d’autres individus anonymes, Rafael rejoignit le groupe en silence. Le gang de la ville voisine venait pour le combat mensuel.... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 18:50:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juin 2018

Tome 8 : Chapitre 14

Chapitre 14          Quand les trois hommes avaient parlé de dormir dans un hôtel, Rafael avait pensé à un genre de formule 1, il avait tout faux. Jamais, de sa courte vie, il n’avait mis les pieds dans ce genre d’endroit. Il avait même peur de salir la moquette. Il jeta un coup d’œil à son oncle. Celui-ci restait silencieux à ses côtés. Il ne semblait pas très à l’aise lui aussi.          Rafael se mit à observer les deux hommes qui les... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 23:49:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juin 2018

Tome 8 : Chapitre 15

Chapitre 15          Le mois d’aout et la chaleur avaient amené son lot de touristes et par conséquent, amenèrent les bouchons. Manu s’impatientait. Heureusement, Ashula conduisait. Il était d’un calme olympien. Manu cherchait parfois à le faire réagir, juste pour le plaisir de le voir en colère. Il devait être un peu maso, d’ailleurs. Ce n’était jamais bon de le mettre en colère.           Après deux heures de route, ils arrivèrent enfin... [Lire la suite]
Posté par Origine1975 à 15:19:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]